Visite attendue du Ministre espagnol de l’Intérieur à Nouakchott, sur fond d’impulsion des relations bilatérales

sam, 10/02/2018 - 10:00

Le Ministre espagnol de l’Intérieur, Juan Ignacio Zoido,devra effectuer un déplacement lundi prochain, en Mauritanie, afin d’impulser les relations bilatérales entre Madrid et Nouakchott, révèle un communiqué diffusé par l’Ambassade espagnole en Mauritanie.

Le haut responsable devait se rendre dans le même cadre au Sénégal, indique la même source, selon laquelle, les domaines de coopération particulièrement ciblés par ce séjour du ministre Zoido, portent sur la  lutte contre l’immigration irrégulière, le terrorisme, le crime organisé et le trafic des stupéfiants.

 

« Selon des informations reçues du Ministère de l’Intérieur, le Ministre ZOIDO transmettra à ses homologues de la Mauritanie et du Sénégal le compromis du Gouvernement espagnol à contribuer d’avantage, tel qu’il le fait jusqu’à présent, à la stabilité et la sécurité dans les pays du Sahel et ses voisins de l’Afrique Occidentale », souligne ledit communiqué, qui rappelle à titre d’exemple, dans le cadre de partenariat « la présence d’un important contingent   des   membres   de   la   Guardia   Civil   et   la   Police   Nationale   à Nouadhibou et Dakar, collaborant de façon étroite et quotidienne avec lesforces policières des deux pays ».

 

« Parmi  les initiatives de coopération,   le Ministère de l’Intérieur considère très   efficace   le   travail   conjoint   des   patrouilles   maritimes   mixtes   de   la Guardia Civil avec la Mauritanie, ainsi que l’Equipe Conjointe d’Investigation de la Police Nationale à Nouadhibou, et la présence d’un officier de liaison mauritanien au Centre Régional de Surveillance Maritime des Canaries », révèle le communiqué.

D’ailleurs, ses efforts conjoints ont été couronnés de succès, puisque « depuis  2016  aucune embarcation n’est arrivée aux Canaries en provenance de la Mauritanie », dit le communiqué.

 

« Néanmoins, et compte tenu qu’il existe toujours la possibilité de l’ouverture de nouvelles routes par les trafiquants qui opèrent dans la Méditerranée centrale, les Ministres analyseront aussi des mesures préventives face à une possible réouverture de la route qui jadis passait par la Mauritanie et le Sénégal ».

 

Ambassade d’Espagne à Nouakchott

emb.nouakchott@maec.es