Medibougou-Mauritanie : Les esclavagistes féodaux avouent leur crime

sam, 10/02/2018 - 10:44

Les images ci jointes sont édifiantes pour montrer l’ampleur des abus physiques et moraux faits par les féodaux contre ce qu’ils considèrent comme étant « des esclaves »

 

 « Je réponds par Aleykoum Salam, en s’adressant à un autre  Diawara depuis Angola.  Tout ce qu’on vous a raconté, est ainsi, moi-même, je suis en garde à vue depuis hier à 2h avec 11 personnes. Nous avons été battus, agressés, blessés par des gens.

 

ils se soignent actuellement.. L’affaire est très grave oui, il y a une délégation de maures en route pour arranger les choses mais nous ne pensons pas qu’ils arriveront, car, c’est très grave.

 

Nous avons ce problème avec des esclaves, ce n’est pas la majorité mais ceux qui font le malin, qui refusent de se soumettre…… » 

 

Les bourreaux féodaux se réjouissent d’avoir accompli leur crime odieux sur un vieil homme de 70 ans, il rajoute dans sa conversation :

 

«  Notre groupe social n’a pas reçu un seul coup, nous sommes indemnes  sans égratignure»

 

Le village  Medibougou Mauritanie se situe vers la frontière avec le Mali, les féodaux Soninké《Diawara 》où des personnes d'ascendances serviles féodaux avaient été lynchées pour avoir rejeter de se soumetre à des coutumes esclavagistes 《Laadani》 dans le milieu Soninké.

 

Parmi les victimes, il y a plusieurs blessées graves.

 

 

http://haratine.blogspot.fr/2018/02/medibougou-mauritanie-les-esclavagistes.html